La réussite de l’échec

La Fotolia_13807809_XS-300x225réussite, qui ne le souhaite pas ?Tout le monde veut apparemment et pourtant…
Nous avons souvent l’impression que réussir ou pas ne dépends pas de nous-même et pourtant…
Face a un examen que l’on avait pourtant appris, on est incapable de le réussir .Parfois même nous cumulons les échecs et notre image s’en trouve affectée. Nous perdons l’estime de nous-même et le cercle vicieux est enclenche.
Mais l’examen n’est pas la pour nous faire échouer, il est là pour tester nos ressources .et si nous refusions de les utiliser ?Si réussir impliquait bien trop de conséquences sur notre système familial pour se le permettre ?
Rahel ,60 ans me raconte  » j’ai essayé plusieurs domaine et jamais ça n’a abouti, je suis toujours reste au même seuil. Je sais que j’en étais capable mais arrivée devant un patron pour demander une augmentation était chose impossible ,je la méritais au fond de moi je le savais mais j’étais incapable de faire valoir mes capacités comme si je ne voulais pas qu’on les remarque … »
Toute entreprise de réussite se joue a l’intérieur d’un champ de forces :
-a qui vais-je faire de l’ombre si je réussis ?ai je le droit de connaitre le succès quand mon père /ma mère a arrêté l’école si jeune ?ai je le droit de dépasser mes parents ?
-a qui suis-je fidèle en voulant a tout prix réussir a mon père qui veut me voir entrer en aéronautique ?a ma mère qui me voit déjà docteur ?
La réussite, ce n’est pas tant surmonter une situation extérieure, un problème posé par quelqu’un d’autre, que remporter un challenge vis-à-vis de soi-même.
La réussite s’inscrit dans un système déjà préétabli nous permettant d’y parvenir ou pas .
Il convient de se poser les bonnes questions afin de désamorcer le système parfois inhibiteur au succès et la réalisation véritable de soi-même.
Dans certains système ce sera l’inverse, on cumulera les succès mais ils ne seront présents que pour répondre a une fidélité et seront donc moins bien vécu qu’il n’aurait dû .Le succès doit être la continuité de soi-même,
la véritable réalisation de soi, le but n’étant pas de se battre a tout prix pour le succès, mais a travers sa propre réalisation le rencontrer au bout du chemin.

3 thoughts on “La réussite de l’échec”

  1. Bonjour Myriam
    Merci bcp pour tes articles tres enrichissants et clairs!
    Ca fait maintenant 1 an que j ai pris conscience de moi meme forces faiblesses etc et je redifficdepuis 1 an une gde frustration dans mon metier. Je ne ressent pas la realisation de moi meme. Techniquement tres difficile de trouver un nouveau metier avec meme salaire et horaires. ( expert comptable avec 3 enfants en bas age) Que faire? Merci

    1. Bonsoir Avital ,
      D’abord merci pour vos encouragements.
      Concernant votre épanouissement personnel, c’est un grand pas en avant que de prendre conscience de votre être en cernant vos points forts et vos faiblesses.Cette prise de conscience est bien sur bénéfique mais peut parfois générer des sentiments négatifs tels que la frustration. En effet nous sentons un décalage entre ce que l’on est et ce que l’on fait.Afin de faire disparaître ce sentiment il est important de déterminer un domaine qui nous plait véritablement et s’y investir quelques heures par semaine. Si vous connaissez déjà un domaine qui vous plait, pour lequel vous pensez vraiment être épanoui je vous conseille d’y consacrer un temps défini cela peut être un soir par semaine par exemple en parallèle de votre activité professionnelle.En revanche si vous n’avez pas encore défini un domaine qui intéresse je vous invite a réfléchir et a mettre sur feuille une liste des domaines qui seraient susceptibles de vous intéresser et de les mettre par ordre de préférence,puis choisir celui qui vous convient le mieux.
      Bonne chance pour la suite 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *