Manger pour le plaisir ou pour se nourrir?

Manger pour le plaisir ou pour se nourrir?

Le surpoids n’est ni un hasard ni une fatalité. Nous ne sommes pas attirés par la nourriture seulement par ce que nous avons faim , beaucoup d’entre nous en sommes conscients. Mais comment éviter ce problème et surtout comment en sortir ?
Les kilos en trop sont souvent ce qu’on appelle des kilos émotionnels. Ils sont la résultante d’un comportement alimentaire instable . Ils sont la conséquence d’un manque a combler , d’une blessure à panser. Nourrissons, nous recevions amour et nourriture simultanément. Cette association de fait inscrit dans notre inconscient , cherche à se reproduire lorsqu’un mal être se fait ressentir dans notre quotidien. Nous recherchons cet amour, cet apaisement ressenti lors de cette période. Mais ce geste inconscient de vouloir soulager notre vide affectif par la nourriture nous entraîne dans un cercle vicieux malsain pour nous mêmes. Nous tombons dans la fausse croyance prônant que la nourriture apportera réconfort à notre être intérieur parfois trop profondément blessé . En réalité nous nous cachons une vérité pourtant nécessaire à admettre pour enfin sortir de ce cercle infernal : nos blessures doivent être traitées en profondeur, c’est la seule façon de maîtriser enfin ce besoin .A nous de le comprendre ,de remonter à la source ,de ne pas avoir peur de nous regarder en face ,d’affronter nos manques douloureux et de perdre sans regrets ces kilos d’émotions qui essaient de nous protéger contre notre gré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *