Par mes pensées je crée le monde dans lequel je vis

Par mes pensées je crée le monde dans lequel je vis

Avez-vous déjà entendu le nom de Morris E. Goodman ? Le 10 mars 1981, la vie de cette homme changea à tout jamais…

Pilote d’avion privé, un jour Goodman prit un vol autour de la baie de Chesapeake. Sans aucun avertissement, le moteur de l’avion perdit de sa puissance. Goodman tenta de manœuvrer l’avion vers la piste d’atterrissage à Cape Charles, en Virginie, pour effectuer un atterrissage d’urgence. Alors qu’il s’approche de la piste, l’avion traversa une série de lignes électriques à faible tension, et s’ écrasa au sol et se retourna…

Morris E.Goodman est hospitalisé complètement paralysé avec la moelle épinière complètement Écrasée .

Il fut branché sur un respirateur artificiel et dans l’incapacité totale de respirer seul.

Les médecins lui annoncèrent qu’il ne pourrait plus respirer seul, et qu’il serait paralysé à vie.

La seule chose qu’il pouvait faire, c’était de cligner des yeux.

Mais Morris Goodman refusa totalement le pronostique déterministe des médecins…

Ainsi il se fixa l’objectif de sortir de l’hôpital avant la fin de l’année et ce….en MARCHANT !!!

Il concentra ainsi tout son esprit sur la guérison, et essayait de respirer par ses propres forces en se répètant : « respire, allez respire ! »

Et un beau jour….le corps médical lui retire le respirateur car Morris Goodman commença à respirer de façon autonome…

Pour les médecins il n’y avait aucune explication possible, mais l’impossible été là et bien réel…

« D’après les lois aérodynamiques le bourdon ne peut
pas voler, mais le bourdon se fiche des lois aérodynamiques !!! »

Un miracle au point qu’il eut pour surnom « The Miracle Man »

Avant la fin de cette même année 1981 Goodman sort de l’hôpital … oui, sur ces deux jambes !!!

Dans le film « Le Secret », il dit :

« Pour les gens qui souffrent en ce moment même, si je devais résumer ma vie et résumer ce qu’ils peuvent faire dans la vie, je le ferais au moyen de ce bref énoncé :

« L’ÊTRE HUMAIN DEVIENT CE QU’IL PENSE ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *