Le secret de l’épanouissement: la reconnaissance de soi et des autres (conf Sarcelle)


le titre
du court ça donc c’est la reconnaissance
secret d’épanouissement la
reconnaissance alors pourquoi pourquoi
aborder ce sujet parce qu’effectivement
ce sujet est un sujet j’ai envie dire
primordial pour l’épanouissement oui
comme le dit le titre mais aussi parfois
on n’a pas conscience de ce qui nous
cause un certain mal être un certain
désagrément une on semble mal par
moments et on sait pas pourquoi
et donc c’est un c est la reconnaissance
pour enfin je pense que c’est un
sentiment à étudier pour apprendre à se
sentir bien à se sentir mieux à savoir
aussi comment l’acquérir
comment le donner comment se le donner
et comprendre l’essence même de ce mot
alors d’abord je voudrais vous raconter
une petite histoire d’une patiente
enfin non c’est oui ce faire c’était une
patiente qui me dit je suis arrivé à un
stade dans ma vie elle avait 55 ans et
c’était une femme très bas des commandes
tf1 prabhat ne donne énormément et elle
me dit je suis arrivé à un stade de ma
vie où j’ai tellement reçu tellement
donné tellement j’ai préparé des cours
pour les uns ni pour les autres et j’ai
reçu et j’avais beau prêcher une grande
famille et je reçois tous les shabbat et
je me donne tellement j’ai besoin
maintenant que j’ai tout est sûr j’en
arrive même à regretter le pourquoi elle
je donc on est à dire que c’est horrible
parce que c’est tout mon essence et
pourtant je suis en train de vraiment
fait horrible à dire mais je regrette ce
que je leur en suis et messieurs je me
demande pourquoi je n’arrive pas à
cerner pourquoi je me sens dans cet état
ce point la salle audiard il ya plein de
femmes autour de moi je vois qui donne
et je me sens pas et pourtant j’aime se
sentent pas comme moi je me sens en ce
moment est-ce que j’ai plus donné que
les autres
alors oui je sais que j’ai donné m
vraiment j’ai pu donner c’est difficile
à dire et je lui dis est ce que est ce
que vous vous sentez vous sentez non
elle me dit je ont dit que non face à
elle me dit dans même si on dit dans la
torah que plus on donne plus on sauve à
se sentir bien saisir c’est l’essence
qui va nous redonner pouvez vous mettre
l’un si vous voulez c’est c’est
l’essence finalement qui est plus jeune
on dit le don ça construit on entend
toujours ça le dos a construit plus je
vais donner plus je vais mais plus je
vais donner plus je vais m’investir plus
je vais récolter ce que ce que je t’aime
je récolte voilà donc normalement je
devrais me sentir bien parce que j’ai
beaucoup donné je devrais être un âge je
me suis assez bien je suis chez bien
maintenant on ne sait pas du tout ce que
je ressens c’est tout l’inversé
j’ai plutôt envie de vous faire machine
arrière et mai puis de 2,2 de faire un
de mettre un frein d’aller dormir quand
j’ai envie de pas toujours le temps de
recevoir ne pas trop en dire oui de pas
comment ça se fait que je me sens comme
ça je n’arrive pas à m’expliquer et je
lui ai dit qu’on saigne et enfin c’est
pas applicable à tous les cas mais je
sais pas je me pose la question je lui
ai dit est ce que dans votre couple ça
va s que vous avez un mari reconnaissant
non mais alors là pas du tout mais alors
pas du tout vous avez touché le point
non avec mon mari c’est maintenant pour
lui c’est naturel en tout ce que je fais
c’est leur badge fait normal ce vol à
fait normal il est tellement tellement
dangereux ce mot est en fait voilà donc
on va développer bien sûr on va parler
du coup forcément mais c’était juste que
finalement finalement quand on se sent
pas reconnu et oui quand on est on va
dire dans un
dans une relation couple quand on a
mille et une façons de donner mais la
façon de donner on va dire quand on est
dans un cadre pratique ans quand on est
là voilà c’était une femme très belle
avec plein d’enfants tout ça tout ça
qu’est ce qui va nous donner finalement
de la reconnaissance alors y’a pas que
le mari c’est pas ça mais c’est vrai que
si les mâles art dans son histoire
évidemment là c’était carrément le mari
était le contraire de la reconnaissance
c’est à dire qu’il dénigre et il était
complètement ingrat donc forcément elle
se sentait pas écoutée elle se sentait
pas respectés et donc ça allait de mal
en pis et plus elle donnait plus c’était
dur de donner parce qu’en réalité elle
n’avait pas le quart durant et c’est
donc ce qu’on va voir
justement le contraire on a compris la
fin vous le savez sûrement le contraire
de la reconnaissance c’est quoi
l’ingratitude ya rien de pire que la
gratitude
on dit même que adam et travaille quand
quand ils ont fauté si l’on était à ce
point là puni c’est moins parce que ils
ont goûté au fruit interdit que parce
qu’ils ont été en gras ça veut dire que
h&m il aura divers tous été pour toi et
à donner le monde sur un plateau a dit
rien et a tout pour être heureux
et eux qu’est ce qui comme si c’est à
dire c’est une sorte de deux-roues suazo
genoa mais je vais les devs qu’apprenti
interdite alors ok on apprend aussi que
c’est dans l’essence de l’être humain
que tout ce qui est interdit d’accord
mais ça veut dire aussi quoi tu
reconnais pas tout ce qu’on t’a donné
certes c’est une forme de non respect
finalement et cette faute là elle est
pire que tout donc évidemment que
l’ingratitude est un échec et d’ailleurs
on sait quand on a des enfants
adolescents ça aussi quand on appelle ça
la shb et tout ça pour quoi
parce que c’est l’âge où on se dit quoi
tout ce que j’ai donné pendant qu’il
était enfant pendant qu’il dormait palin
lit pendant que et maintenant qu’il
commence à comprendre il a l’air un peu
plus grand il a l’air un peu plus mature
il sait pas à reconnaître que
baruch rachem s’il est ce qu’il est
c’est quand même qu’il ya les parents
derrière qui ont fait pousser à grain là
il s’en rend pas compte
et donc c’est très très révoltant
d’accord donc on sait l’ingratitude
c’est pire que tout dans son essence à
nous détruit véritablement ça nous
détruit et maintenant la reconnaissance
si on attend qu’elles viennent des
autres on sera jamais satisfaite et
heureuse forcément si on attend cette
sorte d’approbation si on se dit je fais
ça pour recevoir alors là c’est sûr
qu’on va foncer finalement dans le mal
être c’est à dire qu’on va arriver à des
sentiments très très très très négatif
on va arriver dans la frustration dans
la déception on va être aigri on va être
amer on va tomber dans l’amertume on le
sait maintenant qu’est-ce que ça fait
exactement la dépression maintenant
comment ça se fait que je lis à des
personnes qui parlent pas qui parfois
vont être naturellement on va dire ils
vont pas attendre et vont donner on va
sentir qu’ils se sentaient panouille à
partir du moment qui donne et des
personnes au contraire kid annonçant
qu’ils attendent comme un retour comme
ça que si on pressent qu’on ne se sent
obligé de leur dire merci ou ça nous
ferait si on en entend pas où enfin on
se sent pas à l’aise avec ce dont s’est
passée passant alors il ya une notion
que faut que je voulais que je vous
explique pour que vous voyez un peu les
choses plus clairement
en fait en fait l’être humain dans sa
structure intérieure comme en effet on a
imaginé deux roues d’accord il ya le
premier on est grand c’est la valeur des
lots et à l’intérieur de seront ya la
valeur à d’accord intérieur ok
maintenant la valeur à la valeur b la
valeur à c’est la valeur en fait celle
estime de nous et qui va se construire
on va dire ce que ce que nous-mêmes on
va ressentir vis-à-vis de nous-mêmes
déjà dès l’enfance ou qu’on va se crée
par rapport à ce que nos parents aussi
nous ont désiré et nous on aimait nous
ont choyé et la valeur b c’est la
confiance en nous qui va se définir qui
va se construire par rapport à ce que je
suis je fais moi même mes actes
mais réussit mais tout ce que moi je
construit autour en fait d’accord donc
tu as cette valeur à et cette valeur b
comme à valeur a en fait de base elle
est imaginée en fait que tout doit être
remplies pour qu’il y ait l’equilibre
pour que je sois est vraiment quelqu’un
qui soit épanouie qui est de la
confiance en un mois qu’ils soient eh
bien il faut que cette valeur à effet
des valeurs b soit bien bien remplie
maintenant il arrive que dans notre
enfance
la valeur à elle n’est pas assez bas
remplie d’accord il ya un manque
qu’est ce que je vais faire
instinctivement et ben je vais chercher
l’approbation des autres je vais
chercher à être aimé je vais chercher à
être reconnue alors attention la
reconnaissance enfin c’est une base de
l’être humain c’est sûr qu’on a tous eu
besoin d’être connue c’est pas une plus
que l’on on a tous eu besoin
moi je vous parlais à près de la
pyramide de maslow mais on annonce et
humain d’accord c’est un des besoins
pour notre patrie small est la
reconnaissance maintenant quand je
prends cette valeur à et cette valeur b
et que je vois que il ya certaines
personnes selon l’ala l’enfance qu’ils
ont eu selon leur vécu la valeur a n’a
pas été remplie d’accord ils vont donc
compensé par la valeur b de manière
générale qu’est ce qu’ils vont faire
bah leurs bêtes ça veut dire que ils
vont se mettre en île mais alors en
myléne par exemple avec ce genre de
personne qui va jamais réussir à dire
non ça va être le genre de personne qui
va toujours invité invité invité par
exemple ça c’est un exemple on a pu être
pour tous cissé au travail ça peut être
que on va en bas on va être le comment
va dire le le collègue du quoi enfin
l’employé qui fait tout mieux que tout
le monde et qui est toujours au boulot
jusqu’à 20 heures et qui ferme les
heures sup et que îlots l’armement de
demander à être payées il trouve même
qu’ils méritent pas inconsciemment et il
n’est pas à l’aise avec ça d’accord donc
ça c’est parce que sa valeur à n’a pas
été en réalité remplit donc est-ce qui
va chercher à faire inconsciemment en
fait clairement sans utiliser des mots
trop élaborer la valeur assez l’amour
que je ressens pour moi même et est ce
que j’en ai reçu parce que quand on est
enfant on voit l’amour à travers les
yeux nos parents s
je les ai ressenti ce qu’ils peuvent
nous en donner parfois beaucoup mais moi
même je le ressens pas c’est un ressenti
d’accord si moi je n’ai pas ressenti
forcément où il ya eu un bug et à un
moment donné pour x raisons ça peut
parfois être liée à de certains
événements et bien la valeur a ne va pas
être rempli donc oui je vais être
quelqu’un qui va être qui va se mettre
en mille par les autres et à un moment
donné je me disais mais pourquoi je me
mens millage et personne ne reconnaît et
pourquoi j’ai la place aux plus de
personnes et pourquoi lui et fait
toujours plus se reconnaître que moi et
pourquoi
mais alors que moi je fais beaucoup plus
d’efforts mais lui il va être connus on
va l’applaudir pour il a levé un verre
waouh et moi j’enlève disent on ne
marque pas comment ça se fait parce
qu’en fait je le fais pas dans le même
état d’esprit mais je me rends même pas
compte et donc ça se transmet et ça
c’est à dire que on se sent
inconsciemment que j’ai un besoin d’être
aimé et que je le fais plus par besoin
d’être primé que véritablement pour
donner voyez la différence
ça veut dire que oui on a en réalité
donné d’accord on peut tous donné c’est
une possibilité qu’on a tous mais il ya
la façon de donner
est-ce que je donne parce qu’en réalité
je veut combler cette valeur à où est ce
que je donne parce que ça me fait
plaisir de donner c’est un choix voilà
la différence est que dans la première
enfin dans la solution où je donne parce
que ça me fait plaisir j’ai choisi de
donner mais quand j’ai pas envie ou
quand je vais pas dire quand j’ai pas
envie parce qu’on va me dire ah mais non
on dit qu’il faut donner comme dans la
terrasse à résoudre d’accord mais c’est
à dire que quand je sens que je ne peux
pas donner bas je n’ai pas de
culpabilité à ne pas donner alors que
caen alors que la personne qui veut
combler sa valeur à quoi qu’il arrive
qu’elle le veuille ou qu’elles ne
veulent pas qu’elles se sentent bien
qu’elle se sent pas bien elle va donner
elle se sent obligé de répondre par la
positive quand on va demander quelque
chose
voyez donc en fait c’est quoi c’est
parce que il ya ce besoin d’être
reconnus il ya ce besoin de se sentir
finalement oui et met d’accord à la
reconnaissance avec un jour forcément
oui finalement c’est beaucoup blanc donc
tout à fait pour complètement c’est à
dire que comme j’ai dit voilà qu on
reprend le rôle la valeur à la verbe est
donc le bella qui est autour du rond à
eva plus je vais on dit comme ça plus je
vais remplie
tomber la pluie va être fournie plus rap
ça va contaminer le a et ça ira mieux
et bien pas forcément parce que plus je
donne et dans cette optique c’est à dire
pour me remplir et plus je suis déçu
parce que je donne je donne je donne
mais après je me mets à la merci de
l’autre
j’ai oublié de vous respectez donc
finalement les six passes maintenant
j’ai pas de reconnaissance et j’ai même
parfois même le contraire de l’amour
c’est à dire que finalement on n’écrase
plus qu’ on respecte
finalement on s’impose à moi plus que
moi j’existe
finalement je deviens tout possible
quand l’autre devient très grand parce
que moi il ne suis pas donner une place
voyez donc on va voir bien sûr il ya
solutions pour remplir cette valeur a
bien sûr rassurez vous on va voir la
solution mais c’était déjà pour poser
les bases et que l’on comprenne le
mécanisme en fait c’est important pour
pouvoir sortir d’un certain conflits
intérieurs ou d’une situation de
mal-être de comprendre où j’en suis
d’accord
alors quand je vous disais tout à
l’heure alors que je disais tout à
l’heure que tu as un besoin oui c’est un
besoin alors vite fait je vous parle de
ça il ya la pyramide de maslow qui est
très connu en psychologie et un
psychologue qui avait établi une
pyramide comme ça il avait dit voilà on
a en fait c’est une pyramide d’accord la
base je l’aimais vous le verrez pas
suivre non je voudrais juste pour vous
ayez le schéma comme ça de tête et je
vous raconte lesquels hockey en bas il
ya les besoins de base
d’accord ça veut dire que je vais avoir
besoin de nourriture besoin de le
couvrir d’accord non pas de me couvrir
ça c’est le besoin de sécurité pardon
ensuite il ya le besoin de sécurité j’ai
besoin d’avoir le confort d’avoir un
maison devant la tension la tête il ya
le besoin d’appartenance qui n’est pas
moins important c’est à dire que je dois
sentir mais en tant qu’être humain que
j’appartiens à un groupe
c’est pour ça que c’est tellement
important la famille c’est pour ça parce
que j’ai besoin concerne sentir enfin on
fait tous partie d’un clan finalement
pour les connus ou pas c’est à dire
c’est dans notre inconscient
même si je suis un enfant adopté ben
j’ai besoin de sentir que je fais partie
d’un clan d’accord voilà donc ce besoin
d’appartenance aussi va faire que je
vais toujours faire le sympathique
auprès d’un certain groupe parce que
j’ai envie de sentir que j’appartiens à
ce groupe je me définis
en fait ça me permet de me définir il ya
et puis à le besoin donc comment on va
dire le besoin d steam et donc dans ce
besoin des styles on va trouver les on a
besoin de sentir qu’on a des complices
des compétences et qu’elles sont
reconnues par la société d’accord et
hans en dernier lieu le besoin de
réalisation de vivre un accord avec mes
valeurs de vivre en adéquation avec qui
je suis or quand je suis en manque
d’estimé de moi
eh bien je ne vais pas forcément vivre
en adéquation avec ma valeur parce qu’à
la fin mais valeur presque je les oublie
pour mettre enfin pour faire plaisir à
l’autre pour pouvoir recevoir un peu
d’amour finalement puisque j’ai en tant
que moi même vous voyez le processus est
donc évidemment que ça devient dangereux
ce jeu on s’en rend pas forcément compte
et c’est pour ça que ça va générer du
mal-être du on va se sentir démuni
parfois face à une réalité que qu’on ne
comprend pas on a l’impression que
vraiment en plus surtout quand on est
dans la tourmente mais j’arrête pas de
données est exactement ce qu a jamais
dit qu’il faut faire
h m champs d’honneur voilà je suis son
exemple je suis une donneuse et pourtant
je reçois le quart de ce que je devrais
enfin rom normalement recevoir
comment c’est possible personne me
reconnais j’ai pas de place ainsi de
suite et donc là on parle vraiment dans
un cercle vicieux qui n’est pas bon pour
nous et il arrive très souvent que en
partant dans ce genre de pensées et
c’est là encore le danger qu’on part
dans la victimisation
alors je pense que vous savez tout à peu
près ce que c’est que la victimisation
mais on va quand même d’écrire c’est
important fait un grand risque parce que
qu’est ce qui se passe quand on se
victimise finalement ouvert la
responsabilité de notre être finalement
bar on va partir départ par se
plaindront votre ressentir un mal être
et en fait on va soi même se rendre
compte que quand on se victimise
finalement eh bien ça marche on arrive à
obtenir de l’affection ça veut dire que
les gens sont la peine alors ils sont là
peut-être qu’ils écoutent un peu plus et
comme on n’arrive pas à obtenir de
l’affection de la passion qu’ont qui est
plus saine devraient ensuite eh bien on
prend cette méthode là ça marche
d’un coup on les écoute d’un coup on va
pleurer avec nous sur nos sorts d’un
coup y voilà c’est comme ça explique
c’est une carte de crédit d’affection
quoi d’ailleurs c’est une découverte là
d’un coup je reçois plein d’amour comme
quoi
d’ailleurs c’est ce qu’on dit une petite
parenthèse avec un enfant si pendant
qu’il est malade on le gat beaucoup et
où qui tombe à tout de suite on est là
on a courant le gazon nous sommes toutes
et tous à bas il va avoir tendance à
beaucoup tomber ou tendance à tomber
souvent malade parce que là il a compris
il reçoit de la tension ne fait
pratiquement bâtir m alors que quand
tout va bien on bobo il va bien falloir
balle au bond mais alors d’où qui n’est
pas reconnue donc pas forcément qu’il va
générer inconsciemment le fait tomber
malade vous voyez et bien c’est pareil
pour nous quand on sent que quand là bas
pas canton il nous arrive des coups durs
finalement là tout le monde se met à
penser à nous tous nous appelle dix fois
par jour ou bon même si ce n’est pas dix
fois par jour de temps on n’a plus de
nouvelles des personnes qu’on aimerait
bien en temps normal à voir ou peut-être
même de notre mari ou peut-être même des
amis et ainsi de suite
et bien que son affaire concernant on va
générer et on risque évidemment de
tomber dans ce cercle là et pourquoi
c’est dangereux finalement ce qu’on
pourrait dire pas ça et alors est-il
alors le le souci c’est que lorsque je
vais bien lorsque je me victimise
finalement eh bien je vois plus je vois
tout d’abord évidemment comme un fardeau
je vois la vie en noir finalement je me
perds donc j’ai dépensé fortement
négatives et et je me déresponsabilise
moi même et si je vois la vie de façon
négative à ostie je vais voir les êtres
humains qui m’entourent négatif
et moi je vais bien je vais me fier ben
c’est pas ma faute je me
déresponsabilise donc c’est pas ma faute
donc c’est qui ça y est c’est bien la
faute de quelqu’un si ça va pas donc
c’est la faute de l’autre
donc je vais culpabiliser tout mes
semblables mais moi ça va donc en
réalité tout le monde doit changer mais
moi j’ai rien n’a changé d’accord ce qui
est tout à fait aux antipodes de ce qui
nous fait grandir en fait puisque
justement c’est quoi la base de jus la
construction personnelle c’est quoi la
base de l’épanouissement seco à base de
l’évolution c’est de se dire j’ai
forcément des traits de caractère a
changé le travail des me donne pour
évoluer grandir et faire mon travail sur
terre à partir du moment où je pense que
tout le monde un problème et moi je vais
bien
c’est clément qui est un problème ouais
donc à ce moment là il faut se dire non
à tout moment là on comprend que c’est
très néfaste parce que on peut rester
comme ça pendant des années et se
complaire dans cette pseudo souffrance
finalement parfois je sais pas mais soit
on peut rencontrer des gens qui sont
dans une souffrance et on a d’appel au
départ on écoute on est là où on sort
les mouchoirs aux consoles et puis on
s’aperçoit que même quand on va aider et
qu’il ya des solutions qui se présentent
la personne ne les prend pas elle fait
top à chaque fois pas possible c’est pas
possible
elle pouvait elle pouvait je sais pas
gagner mieux elle pouvait dans
l’appartement de ses rêves mais pour
vraiment le mari terrell à pouvoir
qu’elle voulait un chef europe s auto sa
botte
comment ça se fait et bien parce qu elle
se complaît dans sa souffrance et que sa
souffrance à un avantage elle a un
bénéfice pour elle ça lui permet d’avoir
l’attention de tout le monde
encore une fois c’est comme dire que
cette foutue reconnaissance mais cette
reconnaissance qu’on recherche tellement
7 on veut tellement en vérité parce que
si humain c’est naturel on a besoin de
se sentir aimé et bien on va semaine
dans des positions parfois tellement
délicate pour nous même que c’est
néfaste et pour nous mêmes et pour les
autres et finalement on se complaît
finalement on ne grandit pas finalement
né dans l’anti réalisation on est dans
l’ inverse
ce qu’il faudrait pas pour véritablement
évolué et se sentir mieux voilà
maintenant là mais on a compris le
meilleur service que je peux me rendre
que je peux me rendre à moi même et par
votre conséquence évidemment aux autres
fai de prendre l’entière responsabilité
de mon être de ne pas tomber dans cette
victimisation et de comprendre un petit
peu oui mais mécanisme de comprendre
comment ça fonctionne et de sortir de
des plaintes de chercher plutôt des
solutions et de chercher à moi changer
et pas changé le reste du monde
d’abord je me change et ensuite le reste
du monde barack et si vous pas à partir
d’un mois ma perception des choses aura
changé et bien le reste changera aussi
ça c’est même une petite histoire comme
ça vous devez connaître juste pour la
petite parenthèse vous n’arrêtez si vous
la connaissez c’est
1 je crois c’est un jeune garçon qu’il
commence à grandir et puis on dit moi
quand je vais grand je vais changer le
monde
vous la connaissez alors je suis sûr
j’ai le monde
alors alors il commence il commence à
grandir il veut faire des études de
président pour commencer à aquila et
s’aperçoit que la tâche est
véritablement beaucoup trop part du don
qui dit bon pas changer le monde grâce à
un peu trop compliqué par pas tous la
même langue on va s’arrêter là bon on va
faire notre pays
allez je vais changer mon pays
obligatoire cc c’est pas possible alors
il commence à travailler dans ce sens et
il essaye de toucher le maximum de
personnes et puis s’aperçoit que rien à
faire ça veut pas bouger
et puis il reste très frustré barba on
va réduire un petit peu on va pas
changer le pays on va aller changer ma
région
alors il commence encore une fois ils
n’y pensent même à se lancer dans la
politique qui peut faire des îles à il a
plein de projets d’avenir très ambitieux
mais laisse rencontre encore une fois
c’est beaucoup trop difficile et à force
a forci réduit et il va y laisser aller
dit bon bah moi je fais pas à changer ni
le monde ni le pays ni ma région ma
ville à est ma ville je les connais bien
c’est la même mentalité on va y arriver
je vais travailler que encore une fois
et ce plan ce chiffre en compte que
c’est pas possible
bon ben j’ai changé ma famille ça c’est
des gens que j’aime c’est des proches
c’est mon clan ces cas on va s’arranger
ensemble je vais les changer on va faire
des grandes choses ensemble et à
peut-être conscient qu’on arrivera à
changer et là il s’aperçoit qu’en
faisant ça ils fait plus de dégâts que
de que de bienfaits
alors oui ce qui fait les hiba je crois
que j’ai compris le message
je me changeais mois et si je me suis
changé moi et ben j’aurais gagné de
changer le monde c’est la leçon qu’on
doit en tirer
on doit d’abord penser parce que c’est
vrai souvent dit at il changé la
situation est tellement dur mais c’est
parce que lui il va pas ou en défense
sur parfois on peut surprendre même si
ce n’est pas une habitude de penser tout
le temps comme ça à chaud longtemps on
dit c’est déjà un caractère plus simple
quand même ce serait plus facile et bien
en fait non si on nous envoyait le
caractère c’est qu’il fallait qu’on le
supporte mai
20 pas qu’on le supporte et qu’on
subisse mais fallait travailler avec mes
nous comment on peut faire pour changer
la perception et pour que justement je
le lis mieux la situation allait comme
alliée à moi de voir que je peux en
faire tester la petite parenthèse ans
alors maintenant quand ouais voilà alors
souvent oui c’est vrai aussi pourquoi on
aborde ce sujet parce que souvent quand
j’ai des femmes en consultation elles se
plaignent de je me suis pas assez
reconnu je me sens j’ai l’impression
comme cette femme dont je vous ai parlé
au début de du cours qui vont se dire
mais j’ai l’impression de donner donner
donner et je reçois par et je reconnais
je me suis je me rends
on me reconnaît pas quoi je ne sais pas
où je suis là dedans je sais pas à quoi
je sers finalement fin j’ai l’impression
que je suis là je suis bonne pour les
murs enfin su comme on dit m je suis de
cheverny des murs voilà je fais partie
des murs alors déjà oui non d’abord je
vais vous dire une chose et de
l’histoire de faire partie des murs est
important aussi de prendre conscience
d’une chose il ya une notion en
psychologie que je suive qu’on appelle
l’habituation est devenu qu’est ce que
c’est c’est en fait à partir je suis
habitué un plaisir par exemple je vais
vous donner un exemple enregistré ses
plus simple une douche chaude
bah quand vous vous doucher tous les
jours à l’eau chaude pour vous c’est
naturel c’est normal voilà ce mot la
normale et puis un jour un jour le
chauffe eau à gaz là il explose plus
d’eau chaude pendant trois jours 1
alors là vous la sentez pas que c’est la
douche en est quand vous retrouvez le
show doit assez la douche de l’année
voilà ça veut dire là vont profiter
rester
titouan quel plaisir dire que j’avais ça
tous les jours et je m’en rendais pas
compte
et bien c’est à l’habituation ironique
c’est que plus on a quelque chose et moi
on se rend compte à dire qu’on est après
déconnecté du plaisir qu’elle nous fait
nous qu’elle nous donne chaque jour
parce qu’on n’est pas perdu et
d’ailleurs
d’ailleurs c’est ce qui se passe aussi
c’est pour ça que la torah nous le dit
quand on est marié de respecter les lois
tarata mishara c’est justement pour
qu’on ne s’habitue pas pour qu’on
s’éloigne de ça c’est que à chaque fois
ce soir renouvelé et que l’on soit pas
déconnecté du plaisir sinon on se
rendrait pas compte de la chance qu’on a
donc c’est toujours pour être connectés
à cette chance là et finalement dans
l’alliance la personne qui a un énorme
c’est finalement quand on perd certains
ça peut être matériel malheureusement ça
peut même être des personnes mais quand
on perd nos capitales on va dire ah bah
c’est là qu’on se rend compte que
c’était important et que c’était pas si
naturelle et cas rien naturel et qui
rien normale n’est ce pas donc c’est
c’est déjà un indicateur on va dire pour
vous dire qu’est-ce qu’il faut que je
fasse pour me sentir bien et je sois
moins dépendante
je la reconnaissance des autres bien que
évidemment qu’elle est nécessaire mais
d’abord elle va passer par moi même ça
veut dire que à partir du moment où moi
même je n’attends plus du regard de
l’autre
évidemment je me j’arrive à un tant soit
peu à me dégager de ce qui va penser de
moi ou ce qui va me donner ou ce que je
vais récolter quand je vais faire ou ce
que je vais donner tout ce que je vais
être bien forcément que ça va ça ira
mieux
maintenant comment j’y arrive parce que
j’ai quand même besoin de cette
reconnaissance donc comment je fais il
est en fait c’est à moi de travailler
sur la reconnaissance personnelle
voyez qu’on les femmes exigent un an
mais moi personne reconnaît je sais pas
à quoi ça sert et j’ai vous savez vous
vous servez vous vous vous avez une
conscience vous vous reconnaissez vous
je sais pas moi et personne ne reconnaît
je me doute des fois non justement peut
pas attendre à ce que je dis quoi
je suis pas entendu r je n’ai pas non
j’ai pas entendu après faire connaître
nos noms j’ai dit est ce que vous vous
reconnaissez vous est ce que la femme
qui vient et qui me dit j’ai faim je
personne ne remarque pas en gros je fais
tout ça et je ne vois pas le fruit de
mes efforts mais je lui dis est ce que
vous vous reconnaissez vous entendre
vous même d’accord et c’est ça justement
c’est le point alors voilà on va y
arriver
c’est pour ça qu’on est là aussi c’est
pour apprendre des solutions pour
apprendre à se connaître soi même et
peut-être plus être moins dans la tente
de ce qui va penser de moi et que je
fais c’est pour le train alors souvent
mais bon voilà donc pour reprendre le
film c’est exactement ça je dois savoir
que la reconnaissance ne va pas
forcément venir des autres elle doit
venir en premier lieu de moi d’accord et
je dois moi apprendre à me nourrir
à partir du moment où moi je vais dans
la reconnaissance qui va me donner le
carburant en fait pour donner à rester
positif justement si moi je sais être
dans la reconnaissance de moi j’apprends
à me respecter
c’est ce qu’on va voir ensuite et si
j’appréhende respectée et bien
naturellement les personnes autour de
moi vont me respectent et voyez c’est
pas parce qu’ils me reconnaissent alors
je pourrai me reconnaître voyez souvent
on a ce on a ce schéma là qui à inverser
complètement de la réalité six mois ci à
me reconnaître
je pourrais me donner de la valeur non
c’est 6 3 qui donne de la valeur alors
l’autre étant donnera mais si toi tu
t’en donne pas y’a personne pourtant
donné vous ne rêvez pas on n’est jamais
mieux servi que par soi même comme dit
l’expression donc
donc si je suis moi-même dans la
reconnaissance de moi même si je suis en
fait c’est quoi être reconnaissance est
conscient de ma valeur d’accord la
valeur a dont je vous ai parlé au début
c’est je suis conscient de qui je suis
je suis conscient de ma valeur et oui je
suis consciente et j’aime j’aime cette
valeur d’accord maintenant ça veut dire
que je suis plus dépendant de l’autre et
de son affection
ça veut dire que je sais même des
limites aux autres sans forcément être
imposante ou agressive parce que ce soit
on va me dire non mais j’ai réussi à
dire non un ami m’a énervé
et là j’ai éclaté n’était pas un non
équilibrées on a compris ça veut dire
c’est au bout d’un moment elle a
tellement dit oui que le jour à la dig
en plus le tilt a rien compris comment
ça tu m’as dit non mais je comprends pas
c’est pas possible
ah oui parce que j’ai donné cette
habitude de dire oui et alors après la
personne va se vexer où ça peut même
arriver une rupture parce que comment ça
j’ai pas le droit de dire non mais ça
fait des années que je te dis oui tu
peux pas prendre tu te tais pas remarqué
maintenant pour moi c’était naturel
tu m’as jamais jean ont donc le jour où
tu me dis non j’ai du mal à supporter et
moi le jour où il dit non il n’a fallu
tellement de courage pour arriver à dire
non que ça veut dire je suis arrivé au
bout du rouleau et si je crève au bout
du rouleau
évidemment ça peut arriver au point de
rupture voyez nous on sait que c’est
important de savoir se mettre la limite
est de savoir dire les choses sans
attente de craquer sans sens parce que
je suis au bout du rouleau mais parce
que je suis bien avec moi même et que là
ça ne correspond pas à mon programme et
que je me permets de dire non voilà et
puis en plus ça al’avantage comme moi
même je suis dans la reconnaissance de
moi même et quand même je suis bien avec
moi même et quand moi même je suis
consciente de mes valeurs
eh bien je génère de l’amour autour de
moi c’est pourquoi parce que je suis une
source d’amour moi même pour moi même au
départ pas d’accord je parle pas de gars
20 g soit un peu cette question bien
c’est à dire que si je m’adore ya des
gens comme ça non pas georges suis dans
l’adoration et gym adultes
quoique eh ben ça c’est que en fait je
suis consciente j’ai ma place et je vais
chercher à écraser ou la grèce et puis
je vais craquer l’os mais non c’est
juste c’est caché avant moi il a mis des
capacités comme il allie des défauts il
a mis aussi des capacités et la famille
que des défauts d’accord donc il a mis
aussi d’aider mes capacités je sais
aussi que j’ai noté salle il n’était
cette divine à l’intérieur de moi
d’accord donc forcément que j’ai quelque
chose à apporter au monde
on ne s’agit disent ‘si tu t’es levé le
matin c’est que tu avais une utilité
sinon je serais pas levée donc tu es
l’utiliser c’est pas la peine de
dénigrer là pour attirer l’attention
lité et tu faire à quelque chose et tu
as une valeur oui madame tuer quelqu’un
de bien tu es quelque chose de peut-être
quelque chose en toi de merveilleux et
il ne tient qu’à toi de le faire briller
d’accord donc aller fonce
maintenant pourquoi aussi on n’arrive
pas à foncer parfois justement parce que
comme on n’a pas reçu peut-être l’amour
on l’a pas ressenti quand on était
enfant et bien du coup bah on n’a pas la
force c’est-à-dire d’affronter ça nous
fait peur et du coup on se retrouve y
sur nous-mêmes et on n’arrive pas à
assumer notre être finalement ça revient
à ça maintenant quand je suis au
contraire dans la reconnaissance et bien
je suis bien avec moi même je suis en
équilibre et ça se ressent
et du coup on a envie de me fréquenter
on a envie de me donner à moi aussi
on n’a pas envie que de recevoir on a
envie de me donner
vous voyez est en fait quand comment je
sais que je suis arrivé un bon stade on
va dire de reconnaissant faim d’amour de
reconnaissance avec moi même d’
équilibre c’est quand il ya en fait que
ça tourne autour de quatre grands axes
dans la relation humaine s’est donné
donné recevoir d’accord donc je sais
donner à 25 % juste et recevoir 1 25%
d’accord je suis pas dans our je donne
trop il y en a de trop et elle venait me
recevoir parce que c’est peut-être
rabaissant genre non non non moi je peux
pas recevoir 90 et non non c’est moi qui
donne c’est moi comme si belle la russie
j’ai besoin de donner une valeur non
mais bon là je les fais un peu de tout
ça mais ça peut être très simplement je
ne m’en inquiète pas pour moi tout va
bien pour moi mais qu’est ce que c’est
qu’est ce que ça veut dire en vérité ça
veut dire que pour moi c’est rabaissant
si j’accepte tous et vous voyez c’est
encore pas bon donc non je dois aussi
accepté moi de recevoir et je quelque
part et je me fais plaisir et je fais je
donne la possibilité à l’autre de me
faire plaisir et fait tout aussi
important on est dans l’agressivité
c’est john ans et je suis aussi accepté
l’accord donc ces quatre grands axes
quand ils ont équilibré à 25,85 est bien
vrai que les relations humaines et
relations
oui leur relation se passe beaucoup
beaucoup beaucoup mieux forcément donc
commencer comment on arrive à cet
équilibre quand moi même j’ai compris ma
valeur
je suis bien de la reconnaissance alors
comment on fait pour arriver à un ce à
ce comment va dire à ce schéma à cette
reconnaissance comment on y arrive
alors d’abord évidemment on a parlé tout
à l’heure un petit peu c’est quand je
vais m’estimer et quand je vais dans la
gratitude aussi c’est à dire que moi au
lieu d’attendre des autres qu’ils soient
dans la gratitude à bord je commence par
lettre toujours quand j’atteins quelque
chose à ça c’est une leçon de vie pour
ces maisons pour n’importe quel sujet si
j’attends quelque chose de l’autre
commençant par le donner ça veut dire
que si moi je veux qu’on me reconnaître
toi aussi reconnaît l’autre parce qu’en
fait on s’oublie
mais quand on veut être tellement
reconnu on reprend le schéma avec le a
et le b là et bien là personne car avec
un manque au niveau du a très souvent
elle va tellement être occupés à faire
des choses pour qu’on la remarque
qu’elle va pas remarqué les autres elle
va pas être centré sur l’autre aussi or
on a tous besoin de se sentir reconnu
c’est pas que moi qui ai besoin s’est
lui aussi élu l’élu
donc si moi je suis trop centré sur moi
et ma personne et bien l’autre value
ressentir d’où presse elle intéresse
même plus maintenant s’éloigner
s’éloigner swan puisqu’ils sont que je
reconnais pas donc il ya un besoin aussi
six mois j’attends ça eh bien je dois
d’abord cherché aussi à reconnaître
l’autre appartient je vais reconnaître
cinéma peut-être que lui aussi va
s’habituer à vous reconnaitre c’est un
ça va devenir un échange mais moi je
dois savoir me donner à moi-même cette
reconnaissance moi aussi je dois savoir
évidemment ça va ensemble mais mais je
dois apprendre à aimer et à me respecter
comment je vais apprendre à aimer m
respecter en réalité en réalité l’amour
de soi c’est un sentiment naturel chez
nous bloque ce qui nous bloque c’est
souvent des événements du passé
finalement qui nous ont dans notre
enfance qui a fait qu’ on ne va pas
réussi à s’aimer par exemple je prends
l’exemple d’une patiente s’ils étaient
elles étaient trois soeurs et trois
années la maman toute leur enfance tout
cas cet ordre
que je suis né elle avait elle avait une
maman dépressive il donc la maman
n’était très peu présentes et elles
c’était la dernière des trois soeurs et
donc les deux soeurs elles avaient plus
ou moins trouvé leur place et elle
n’arrivait pas à trouver sa place et
comme l’abonnement était dépressive à
l’arrivée pas forcément donner de
l’affection elle était souvent dans son
lit et va bien alors je n’arrivais pas
finalement à trouver elle même elle
n’avait pas réussi à se faire en fait à
sentir reconnus là encore à se sentir
reconnus et basse à la poursuite toute
sa vie ça veut dire que cet événement
fins est ce pas c’est qu’elle a vécu
enfant il l’a poursuivie même plus
grande ça veut dire que même quand elle
s’est mariée quand elle a eu des enfants
elle avait toujours d’avoir elle se
remettait toujours en 10 pour tout le
monde et elle avait toujours
l’impression que on la reconnaît ce
n’est pas parce qu’elle faisait pour
qu’elle se faisait pas pour parce
qu’elle était toujours en manque
voyez ce que je veux dire donc on peut
le traîner des années j’en dirais même
des générations et en fait ça éloigne
les autres donc on dit mais alors plus
jeune j’ai loigne comment c’est possible
normalement plus jeune plus je ramène
encore une fois parce que ça vient dans
un endroit mal saint denis c’est à dire
l’autre personnel sans que quand tu
donnes tu donne encore une fois pas pour
te pour faire plaisir tu donnes pour toi
te remplir
voyez là c’est très très différents donc
donc en fait d’abord à prendre soi-même
à reconnaître sa valeur et donc quand je
vous disais l’amour de soi en réalité
l’amour qu’on a envers nous mêmes il est
naturel mais il est bloqué c’est à dire
que comme l a vu que petite personne la
reconnaissez elle avait pas vraiment de
place on la met un peu de côté c’est un
peu la pleurnicheuse du groupe à new
soul la maman elle n’était pas
disponible pour s’occuper d’elle et
instituts des dons qu’elle pouvait pas
fait mais elle avait décidé dans sa tête
moi je suis pas là gentiment je suis la
lampe détente je suis l’irritante je
suis insupportable je suis donc je dois
maintenant me mets transit pour me faire
aimer parce que sinon on aimera pas je
ne mérite pas l’amour je ne suis pas
digne d’amour voyez donc après faut
travailler sur wii je mérite l’amour et
se libérer de toutes ces événements
négatifs dans un travail parfois
thérapeutique à faire mais c’est
important de le faire pour eux où
justement se sentir en adéquation avec
soin avec les autres et rétablir en fait
cet amour que
j’ai normalement naturellement pour le
rétablir en fait on a une source on a
tous des ressources internes à une
source d’amour
d’accord c’est imaginer de rivière
d’abord imaginé ya un barrage il ya un
rocher la veut couler l’eau elle
beaucoup d’elle peut pas c’est s’est
bloqué et tant qu’on a pas enlevé le
rocher et ben voilà pour sa compétence
j’adore parler des rochers m’étonne
chiappa le rocher eh bien tant que la
roja qui gêne l’ol pourra pas coulé à
flots là c’est pareil avec l’amour que
l’on devrait tous ressentir pour nous
mêmes on devrait être envahi finalement
de ceux de cet amour et cet amour c’est
ce carburant qui va nous donner encore
et encore envie de donner
quand je vous disais après la patiente
là quand j’ai commencé l’histoire avec
la patiente
il vous disait cette patiente elle mais
elle me dit je comprends pas normalement
quand on donne on devrait recevoir
commenté possible que moi je suis aigri
maintenant j’ai plus envie de donner je
suis pas bien joué mais en fait c’est le
carburant de ces c’est l’amour et c’est
la reconnaissance si t’as pas de
carburant si tu t’es senti d’émigrer à
chaque fois que tu as donné ci est bien
au contraire
ta force lll ce elle s’atténue et elle
se elle s’affaiblit c’est à chaque fois
que tu donnais au contraire alors que
cit avait reconnu patiente avait reconnu
tu te tais toi même reconnu tu t’es tu
es toi-même valoriser et bien là tu
aurais continue à des mêmes ça ferait
plaisir tu te sens tu te serais senti
épanouie d’accord donc c’est tout à fait
l’envers lorsque moi je lorsque moi je
donne lorsque lorsque moi je donne mais
que je ne suis pas valorisé à partir du
moment où je donne et que je ne sais pas
moi même me valoriser vous voyez la
différence donc donc encore une fois
revenir sur la notion de base et aussi
savoir s’observer va être on va dire
primordial partie à des moments où je
peux moi-même entre guillemets me
reconnaître en accepter me trouver une
personne ou bien je suis en accord avec
moi puis il se passe un événement dans
la vie est là la reconnaissance elles
chutent s’agir là d’un coup je me dis
non après ce que j’ai fait c’est fini
envoyez ce sentiment très néfaste de
culpabilité qui peut arriver à n’importe
quel âge et qui va finalement contribué
à me rabaisser à mes propres yeux a créé
une image négative de moi même
appartement où j’ai créé une image
négative de moi même je n’arriverais pas
enfin pas que j’arriverais pas assez et
que forcément je vais encore tomber dans
ce cercle vicieux ce que je veux dire
c’est qu’on n’est jamais à l’abri même
si quelqu’un à une enfance où il s’est
senti très entouré très aisée mais il a
la valeur a rempli malheureusement dans
la vie il peut arriver que ça de valeur
cette valeur se réduisent donc toujours
aussi être attentif à ses besoins tout à
l’heure je vous ai parlé des besoins
pourquoi exactement pour cette raison
pour qu’on ait conscience pour qu’on
puisse même savoir se donner et même
l’idée l’autre vers nous mêmes il va
falloir qu’on sache se comprendre et
qu’on sache écouter nos besoins d’accord
s’il ya un besoin qui n’est pas
satisfait je vais être mal avec moi même
et donc avec les autres et parfois je
vais tomber nan je reproche aux autres
parce qu’ils me donnent pas assez donc
ça va pas et c’est là que je dois me
dire est ce que là je me suis sentie
respecter est-ce que là je suis pas allé
à l’encontre de moi même est ce que je
me suis véritablement écouter où j’ai
cherché encore plus à faire plaisir à
l’autre plutôt qu’à moi même d’ailleurs
il ya une phrase que je dis souvent en
thérapie à se répéter qu enfin à se
poser cette question quand la situation
on se dit je t’aime peut-être un peu
trop et je m’écoute peut-être pas assez
où j’ai l’impression d’être abusés en
fait au bout d’un moment et je suis pas
en accord avec ça c’est de dire quand je
dis oui à l’autre est-ce que je vérifie
est ce que je me suis pas dit non à moi
même voilà et quand je réponds à cette
question à chaque fois c’est à dire que
c’est une phrase qu’elle chaque fois que
que tout au long de ma vie en fait à
chaque fois qu’on va me poser une
question même pas que ça même pour les
enfants une réunion parents d’élèves je
sais pas tout tout ce qui tout ce qui
nous attend tout les mots me manquent
tout tout tout ce qui nous attend dans
la vie en fait est ce que véritablement
jeu je dis oui à l’autre mais ce que je
me suis pas dit non alors il peut
arriver que j’ai obligé de me dire non
mais encore une fois ça doit venir d’un
choix à partir du moment où je me dis je
suis obligé de le faire un an ça c’est
obligé bâtie l’emploi donc j’ai sinon
quoi qu’est ce qui va se passer le monde
il a arrêté de tourner tu es quelqu’un
qui va mourir dont il peut arriver oui
mais est-ce que hostile sinon si on
n’est pas dans un cas extrême finalement
pourquoi tu dis que tu es obligé si on
s’entend dire très souvent je suis
obligé je suis obligé je suis obligé
pour le même genre de situation là on
comprend que non c’est pas que tu es
obligé c’est que toi tu t’imposes tu
t’imposes une situation d des situations
tu te mets dans une situation qui ne
sont pas bonnes pour toi qui ne sont pas
saines pour toi et qui au contraire tout
enfance finalement donc oui c’est une
excellente question vous avez raison en
parle et ça c’est très souvent
allam et a coûté déjà beaucoup d’avoir
dit non et une fois qu’on l’a dit on
culpabilise à l’heure du coup pour ne
pas publics et ont redit oui on a plus
de problème oui c’est ça ben en fait
c’est parce que on n’est pas nous mêmes
alors ça peut aussi être ça peut aussi
être que on n’était pas prêt à dire on
n’est pas habitué à gérer non on n’est
pas du tout habitué à dire non alors
pour étudier le pourquoi je suis pas
habitué à dire non est ce que mon bac
parce que j’ai donné l’habitude à tous
et est ce que je culpabilise en fait
pourquoi parce que je me dis je vais
donner une mauvaise image de moi même à
l’autre très souvent et ça colle pas
avec l’image que j’ai toujours donné et
ça me colle même pas avec l’image que
j’ai envie de donner
moi j’ai envie de passer pour une
personne gentil et agréable et serviable
et voilà toujours à l écoute je sais pas
d’accord c’est vrai j’ai ça mais en fait
pourquoi à ce point là c’est important
parce qu’en fait à partir du moment où
je suis justement dépendantes en fait
une forme de dépenses de l’approbation
de l’autre la dir de l’image que je vais
donner à l’autre et bien là je m’enferme
dans une prison intérieure pourquoi
parce que il ya des moments j’ai pas
envie de dire oui et je m’oblige à dire
oui et donc je vais à l’encontre de moi
même de mon de mon moi vraiment profonde
va dire si je vais à l’intérieur demain
si je dis non à mon moi profond pour
l’autre c’est qu’il ya un malaise
quelque part alors où il se situe il se
situe justement avec l’image que je ne
veux pas donner
je veux absolument pas donné l’image de
je suis pas une personne bien où je fais
une personne gentille qu’est-ce qui va
penser que sa mort était donc je suis
dans le schéma dépendante du regard de
l’autre
pourquoi je suis dépendante du regard de
l’autre vous remarquerez dans la vie que
très souvent les gens bien qu’on
respecte ce sont pas ceux qui sont qui
disent oui à tous ceux qui arrivent à
dire non et le jour du match offrira du
cotentin à et comme l’histoire avec gd
baratin intitulé la départ atteint vers
alors jamais il s’est levé à table il ya
toujours un comme ça dans les beaux
frères et belles soeurs la y en a
il y en a eu une elle débarrasse
toujours tout tout le temps tout le
temps tout le temps et il ne s’est
jamais le jour où et lèvres on l’a on
l’a on la montre
c’est vraiment pas et ben pourquoi tout
on raconte ce genre d’histoire pourquoi
on va la respecter on va dire oui on va
la valoriser une fois qu’elle l’a fait
et l’autre on va pas le faire parce que
l on sent qu elle ne dépend pas du
regard en fait est que si elle l’a fait
là vraiment fun parce que la bambine le
faire finalement alors c’est un honneur
pour moi et en fait je dois quand même
arrivé à un stade où je me respecte et
je ne fais pas les choses pour le je
suis indépendant du regard parce que
l’autre le sang c’est entre les gens il
ya entre deux personnes
appartement une relation qui se gorge il
n’y a pas que le dialogue conscient et
verbale est aussi le dialogue
inconscients qui se met en route ça et
le langage compas incorporels voilà on
sent des choses on dépasse même on se
connaît pas on va se regarder comme s’il
y avait quelque chose qui passe
la sublime dita bien je ne dis pas ça
les gens qui fréquentent et cela j’ai
mon avis pourquoi une pièce il ya cette
intention qui travaille entre nous deux
d’accord et bien maintenant pourquoi
donc pourquoi je j’ai perdu le fil à
excuser moi pourquoi je me sens mal pas
quand je dis non parce qu’en réalité je
ne veux pas donner une mauvaise image
parce que je le regarde l’autre compte
presque plus que mon propre regard sur
moi et donc c’est là où se situe au
travail je dois apprendre moi à me
respecter avant l’autre ça veut dire que
je n’ai pas peur de dire non parce que
d’abord moi la semoy profonde contre et
après l’autre je sais ça fait mal
d’entendre ça ça colle pas des foires
aux imminent l’autre il doit compter
plus alors que cette phrase on dit je
t’aime je suis juste là je te haime toi

  • 1 aime ton prochain comme toi même
    alors on retient souvent la phrase elle
    ton prochain à il faut faire durer fait
    il faut être gentil il faut être à
    l’écouté il faut être fair viard il faut
    mais on a la partie la plus importante
    est le comme toi même d’abord apprend à
    t’aimer ensuite tu pourras aimer l’autre
    fait pourquoi d’abord parce que si toi
    tu peux tu thème d’accord et bien quand
    tu vas aimer l’autre avec l’inter si toi
    tu as une relation déjà bien vie avec
    toi même ça veut dire qu’en vérité tu te
    vois mal ça va tu vas chercher
    complantation chez l’autre et donc cela
    prête une relation équilibrée finalement
    et parfois où tu vas trop lui en
    demander ou pas assez ou tu fais dans
    une situation où c’est toi qui est
    dépendant de lui ou c’est lui qui fait
    des parents tôt mais ça affecte donc
    d’abord après avoir une relation
    équilibrée avec toi même appel dans la
    dévalorisation est respecté à avoir ta
    conscience de sa valeur et tu verras que
    la relation avec toi t’as va être
    beaucoup plus saine finalement oui oui
    alors c’est ça qui fait peur c’est pour
    ça qu’on s’interdit ça se fait pas de
    dire tu as mais il faut bien comprendre
    ce que ce que je dis est dans le sens où
    c’est pas forcément que je pense ça veut
    dire mme hamida de développer de ré fait
    d’amour à l’autre l’amour gratuit
    il est valable dans tous les cas mais il
    est possible en fait il est véritable
    seulement si j’ai appris moi même mais
    met à me faire confiance à m’apprécier
    s’est pas seulement enfin je me suis dit
    oui quand j’ai dit la fraise d’abord
    avant de dire oui à l’autre vérifier que
    tu t’es pas dit non à toi même en
    réalité c’est pas forcément que pour un
    service d’accord c’est aussi vérifier
    toi ou tu en es vérifier à quel stade se
    situe dans ta vie ne soit pas que par
    rapport à l’autre en fait c’est ça que
    ça veut dire donc concrètement où il ya
    des moments où tu vas pas forcément dire
    oui ça peut pas dire que toute ta vie tu
    dois dire non aux autres d’accord il ya
    plein en fait que c’est là où j’en
    arrive et c’est que on doit faire agir
    selon des choix précis saisir c’est mon
    choix de te faire plaisir c’est mon
    choix de donner parce que j’aime donner
    parce que ça me fait plaisir parce que
    dans le plaisir d’inviter mais pas parce
    que je me sens imposé que si jamais je
    te dis non je suis pas mal le prendre et
    tu vas te vexer
    voyez la différence non pas trop c’était
    un accord parce que parfois c’est ça qui
    arrive c’est qu’on va dire oui aux yeux
    parce qu’on veut pas le vexer
    mais est-ce que non c’est pas avec c’est
    finalement nous nous on commence tu en
    as mais moi c’est pas grave ça va me
    passer
    mais là on fait ça passe par un total
    truc c’est qu’au fond ça reste et on le
    sait pas forcément
    donc en fait qu’il faut apprendre
    d’abord à être son propre meilleur ami
    avant de chercher à être le meilleur ami
    de l’autre d’abord moi je suis mon
    propre meilleur ami je suis à l’écouté
    de mes besoins je suis à l’écouté de mes
    sentiments
    je sais où j’en suis parce que si je ne
    sais pas où j’en suis ben je vais
    compter sur lui pour qu’il presse qu’il
    me dise où j’en suis et après je vais
    lui enlever leur vouloir forcément parce
    que lui ne sais pas où j’en suis
    et comme il sait pas où j’en suis ça va
    amener à des conflits et j’attends
    qu’ils devinent et j’attends qu’ils
    sachent tout et j’attends il n’a pas à
    savoir et fait donc des conflits
    finalement qui sont injustifiés
    voyez ce genre jure un peu pour une
    chose de vraiment et demi on peut pas
    lui reprocher sa de ne pas savoir ce qui
    se passe en moi par contre moi je peux
    me reprocher de ne pas avoir appris
    qu’ils jettent et ne pas avoir
    on va dire centrer mais besoin de ce
    dont j’ai besoin ce dont j’ai pas besoin
    il arrive très souvent aussi que je
    rencontre des personnes qui donnent
    énormément mais qui donc je voulais dit
    je pense mais qui en veut à la terre
    entière en fait et qui finalement ça
    s’est passé un cadeau empoisonné que de
    donner dans ces conditions vous voyez
    tkm avec les enfants quand on va leur
    donner
    d’accord on va on va faire un père par
    exemple on sait qu’il fallait y mange de
    trois fois par jour je sais pas alors le
    midi la cantine et puis le soir ils
    rentrent fauqué à manger qui a des sorts
    ou franchement j’ai fait trois heures le
    repas du siècle parce que je suis là il
    m’a demandé les boulettes et le tu m’as
    demandé le poulet le tuer à elle et moi
    je veux faire plaisir à tout le monde et
    je fais ça et je et quand il arrive
    j’ai la rage est élu il s’installe tout
    content c’est sympa soyez gentil c’est
    sympa parce qu’on est différent et vient
    elle aussi bien ils s’assoient les mange
    assez bon maman saint-blaise un tout ce
    que tu as trouvé à dire tu veux voyager
    j’ai passé trois heures dans la cuisine
    je suis debout depuis 5h pour toi là
    parce que tu as absolument voulu que je
    fasse trop bas mais c’est tout ce que tu
    dis je sais pas qu’est-ce que je dise
    le titre est pas et finalement les
    boulettes entre un autre coup y’a pas
    voyez ce que je veux dire c’est ça sent
    pas le goût de l’amour 16 ans le goût du
    stress de 1
    j’écoutais un amer et vous savez le
    poids que c’est un point des enfants la
    culpabilité c’est ça la culpabilité en
    fait c’est jeter préparer parce que tu
    as voulu parce que tu m’as imposé en
    fait mais l’enfant est dit mais je lui
    ai rien imposer si elle voulait pas
    lavés cas pas faire ça c’est les phrases
    qui ont le don d’énerver certaines
    mamans vous veniez genre commença à
    j’avais cas pas faire alors je n’étais
    pas faire oui tu avais cas pas faire ça
    mais bien si vraiment ça te coûter soit
    tu le fais parce que c’est un choix
    bennett et j’aime vraiment par aman pour
    ton enfant qui est d’y aller ce soir je
    vais faire un clip j’ai fait ces
    boulettes mais même là tu chantes quand
    tu n’est fait et boulettes mais là vous
    sentir un malentendu la chanson quand tu
    as il va les manger
    mais si tu les fais en gros chignon
    pendant deux heures parce que voilà
    eh bien il va sentir aussi voyez et la
    culpabilité qui va ressentir ensuite
    elle va être très très très pesante
    on s’en rend pas compte mais elle va
    être lourde s’est accompagnée finalement
    donc pour ça que c’est important encore
    une fois tu gères hors service à tout le
    monde quand on sait se placer soi même
    quand on sait pas se placer et barthez
    se se positionnant comme ça indécis il
    va retentir sur notre entourage c’est
    pour ça que c’est important que de
    nous-mêmes savoir où on se situe on est
    clair voilà leclerc ne pas être dans le
    flou tout le temps et quand on est dans
    le flou personne ne sait comment prendre
    comment réagir comment faire comment
    voilà comment voilà faut être honnête
    exactement faut être honnête et le truc
    c’est que c’est difficile d’être honnête
    parce que il ya tellement tenant et
    aboutissant ya tellement de comme je
    vous ai parlé de la cette valeur à cette
    valeur be on n’est pas tous conscients
    c’est à dire parfois c’est voyez ce que
    je veux dire parfois ces troubles et
    parfois ces voix là elle prône est avec
    sa voix là on veut être honnêtes avec
    nous-mêmes bien sûr un on va dire et
    c’est bien la seule chose c’est que
    parfois il ya des zones d’ombré il ya
    des zones d’ombré qui nous laisse pas
    finalement le loisir de pouvoir nous
    explorer on ne sait pas toujours comment
    se lire on ne sait pas toujours comment
    se comprendre on ne sait pas pourquoi
    aujourd’hui on arrive on a réagi comme
    ça pour qu’on était impulsif pourquoi on
    a mal réagi
    pourquoi sa dérive et en dispute alors
    que ça devait pas du tout voilà le jour
    où j’ai fait ces boulettes là et ben
    j’étais et je me disais mais au moins
    j’ai fait plaisir pourquoi maintenant il
    fait c’est peut-être là un il devrait
    pas faire ça peut-être j’ai passé trois
    heures debout
    voyez c’est à dire est ce que je vais
    vous montrer c’est que parfois nous
    mêmes on n’arrive pas à toucher du doigt
    ce qui ne va enfin qui me colle pas en
    nous voyez c’est très difficile de
    savoir quand on donne comme cet homme
    dont je vous ai parlé elle m’a dit au
    départ je sais pas ce qui m’arrive je
    n’ai pas arrêté de donner je suis allé
    vraiment dans la voix qu’on m’a toujours
    dit d’aller c’est à dire que j’ai eu
    l’impression d’avoir fait exactement ce
    qu’il fallait faire c’est à dire j’ai
    vraiment été la bonne élève quoi
    vraiment j’ai eu beaucoup d’enfants gg
    développer enfin j’ai beau fait beaucoup
    tressel j’ai énormément donné j’ai et
    pourtant je me sens mal c’est pas
    logique
    voyez elle a passé sus elle même ce qui
    n’allait pas à l’intérieur
    voyez ce que je veux alors elle savait
    que par exemple il y avait des petits
    problèmes de couple mais je savais pas
    où était le point principal mais voyez
    le point principal c’est que oui elle
    était en manque de reconnaissance en
    manque d’amour du coût pour elles mêmes
    et que tout ce qu’elle faisait n’avait
    pas de valeur c’est comme si c’était
    normal et donc le fait que ce soit
    normal pas de valeur dénigrer bien
    évidemment il ya plus le goût de donner
    après évidemment qu’on peut être que
    déçu évidemment qu’on peut être que dans
    la frustration
    voyez donc oui on va faire l’ inverse
    maintenant ça veut dire comment on va
    changer comment si on se sent dans cette
    situation comment on va procéder à
    comment va entamer un processus
    intérieur différents pour que les
    situation s’arrange autour de nous pour
    qu’on voit la vie de façon beaucoup plus
    épanouie d’abord on va commencer par
    nous même s’accorder de la valeur être
    conscients ou même de la valeur alors
    tout simplement on va apprendre à être à
    l’écouté nous aussi de nos besoins pas
    toujours aux besoins de
    l’autre il j’existe aussi j’ai besoin
    moi aussi j’ai des besoins il n’y a pas
    que les besoins d’autres parce qu’en
    fait ce qui se passe c’est que quand je
    donne je donne je donne je donne alors
    oui je vais attendre c’est vrai et de
    l’autre côté je vais oublier forcément
    alors quand je m’oublie forcément je
    peux pas être bien alors pour prendre un
    exemple très basique au niveau
    physiologique si je mange pas par
    exemple que ça arrive que on est
    tellement occupé occupé occupé occupé
    mange pas et à la fois vaste chantier on
    n’a pas forcément ressentir la faim
    parce qu’on habite une autre corps a
    plus beaucoup manger mais on va se
    sentir n’ait épuisé vidé irrité énervé
    et puis on va pas forcément ça ah ouais
    j’avais mangé aujourd’hui bon jeu suite
    à son jeu tellement fatiguée mais je
    m’appelle un petit truc et je vais
    dormir on va pas mettre le doigt sur
    mais en fait tout simplement je n’ai pas
    répondu à mon besoin physiologique tout
    simplement
    c’était pas bien nombreux lieux d ammal
    ce n’est pas quelque chose d’énorme mais
    c’est simple le besoin bien il va
    changer mon humeur d’accord est donc
    toujours pour reprendre cette pyramide
    là pourquoi les ch’ti importante parce
    que elle elle nous aide à mieux
    comprendre à mieux cerner nos besoins
    intérieurs dont on n’a pas forcément
    conscience de conscience et c’est la
    base de notre construction personnelle
    si je ne suis pas au courant de ce dont
    j’ai besoin à bien évidemment que je
    peux inventer avec mes manques mais je
    vais mal avancé je vais tituber je vais
    et voyez donc je vais être énervé donc
    là on a parlé du besoin physiologique de
    la fin mais ça peut être
    puisqu’on est la reconnaissance quand je
    ne suis pas reconnu devient morose je
    viens et gris jeu devient amer et tout
    s’enchaîne mal
    et forcément je vais le faire payer à
    quelqu’un alors bien sûr un premier but
    à moi même mais ça va générer sur
    d’autres autour de moi donc maintenant
    je vais apprendre à être dans la
    gratitude dans leurs remerciements et la
    force du remerciement elle est très très
    très puissante
    alors autant pour moi que pour les
    autres mais quand je vais changer d’état
    d’esprit donc ce que je vous disais
    c’est que je vais prendre la bonne
    décision
    d’accord moi même maintenant si
    vous avez compris cette notion-là dit
    maintenant j’ai compris il faut que ce
    soit avec nous de mes besoins
    ça veut pas dire je suis égoïste ça veut
    pas dire que j’ai moins les autres au
    contraire ça dure ça donne plus dire que
    j’ai compris que pour mieux les aimer il
    faut que j’apprenne moi aussi à me
    respecter donc mes besoins je vais être
    allé foutre
    d’accord ça c’est une première décision
    qu’est ce que ça veut dire ça veut dire
    que je vais être aussi à l’écouté de mes
    émotions comme ça ça fait l’objet encore
    dans notre cour mais déjà je vous donne
    je vous donne là on va dire l’astuce la
    notion ensuite je vais remercier pour
    chaque même petit événement qui va se
    passer dans ma vie que je vais sans
    trouvé ça complètement normale je veux
    dire n’aurait rien normal y’a rien
    normal je vais penser à cette notion
    d’habituation d’habituation hédonique
    d’accord il n’y a rien de normal et tout
    est un cadeau d’accord donc si je vois
    les choses comme un cadeau je me rends
    compte que j’ai beaucoup de chance
    si j’ai beaucoup de chance je suis très
    sourire non en fait d’accord donc donc
    je suis très souriant ben je je je pars
    dans un autre processus complètement
    différent de celui dont on a parlé ce
    soir je vais partir dans le procès de ce
    cercle vertueux je vais vers la montée
    ascendante
    je vais être quelqu’un qui va donner
    parce que j’ai choisi de donner pas
    parce qu’on m’a imposé et même pas parce
    que je me le suis imposé pour recevoir
    de l’amour
    non je ne suis pas en manque jeu j’ai
    conscience que oui peut-être j’ai eu des
    manques de mon enfance de mon passé de
    tel ou tel événement
    d’accord mais je prends la décision mois
    de combler ses manques
    comment alors ça peut être tout
    simplement en m’accordant par exemple
    que je me suis jamais accordé quand je
    suis fatigué une heure de sieste et
    gergy ça dans le cours et les efforts
    oui oui une heure et oui la maison à
    quoi démonter c’est pas grave
    j’en ai besoin j’écoute mes besoins et
    vous verrez qu ensuite et bien effet
    fait l’expérience si vous n’avez pas
    déjà essayé et enfin j’imagine que vous
    l’avez tout fait de pas dormir vous
    étiez épuisé et de continuer votre
    journée et là vous êtes irritante avec
    tous les baux proches et l’ inverse vous
    dormez une heure alors qu’au départ
    quand vous m’avez du flair on va
    culpabiliser maintenant j’ai pas le
    droit de dormir
    pourquoi je vais dormir je suis pas une
    femme bien
    j’y vais et non j’y vais et je me rends
    compte en fait j’étais rendu service à
    moi et surtout aux autres j’ai bac et
    irritante on a été on a passé on a n’a
    pas là c’était plus qu’à la maison on a
    mangé dans une ambiance sereine
    c’est ça le bonheur donc à être à
    l’écouté aussi de ceux dont j’ai
    véritablement besoin sans ressentir de
    culpabilité puisque au contraire je suis
    là pour et puis voit qu’il va prendre le
    train il va dormir dans le crains tout
    sa base et prend son billet il prend la
    même cabine il dit je vais danser toute
    la nuit pour chercher c’est bon là je
    refais et puis bon bah la nuit il attend
    qu’ils s’endorment
    il s’endort très bien l’assumer au
    travail commence à fouiller ses valises
    son attaché-case ses poches et là il
    devient fou au bout de deux heures et
    demie de travail serait pas possible si
    elle même dans les draps qui sait plus
    quoi faire
    il retourne toute la cabine rien pas
    possible se réveille le matin et doit le
    seul visa fans et multimédia vous allez
    bien fatigué lattes matin ça va ça a été
    la nuit
    alors il réfléchit nous secondes devant
    dit bon écoute et je vous dis la vérité
    parce que là vraiment ça m’intrigue trop
    je vous ai vu faire ses transactions
    chez un voleur moi j’en voleurs
    professionnels
    je me suis jamais fait avoir je vous ai
    vu faire cette transaction
    je vous ai suivi dans le train pour vous
    voulez j’ai tout retourné où vous l’avez
    cacher je vous assure je vais pas vous
    le volet je vous assure je ne prends pas
    mais juste du tout où vous l’avez cacher
    alors oui si je savais que c’était un
    voleur professionnel et je vais te dire
    je laisse tout simplement comme je
    savais que tu allais venir me fouiller
    et ben j’ai mis dans sa poche
    voilà
    qu’est ce que ça signifie vraiment pris
    un moral en réalité on a tout ce qu’il
    faut en nous pour être véritablement
    épanouie et pouvoir redonner aux autres
    sans attendre que il doit redonne
    d’accord mais on ne sait pas on n’a pas
    conscience alors on met tous on met
    notre bonheur dans les mains de l’autre
    finalement et ensuite forcément on est
    déçu parce que si on met le bonheur dans
    les mains de l’autre des risques de le
    froisser ne pas savoir quoi en faire
    herisau ni décevoir il n’y a que nous
    qui pouvons nous servir
    on n’est jamais mieux servi que par soi
    même voilà merci
    voilà j’espère ça vous a plu vous avez
    des questions un parent ou encore wii à
    l’étude je vous parle aussi du groupe et
    tout ça oui à les histoires hockey
    [Musique]
    sur ampli ah oui on n’a pas parlé de ce
    capteur et c’est intéressant ce que vous
    dites pas fait il est tellement rare
    non il va être embarqué au contraire ça
    va être quelqu’un de sain pour ça qu’on
    apprend le prêt peut parce que c’est
    quelqu’un qui a la valeur house à dire
    que il s’est sentis valorisés il a été
    en confiance il a pas eu de tirs de
    barrage à l’amour naturel non
    surdimensionné tekere malaise quelque
    part en fait c’est à dire que oui en
    vérité en paix quand vous me dites pas
    qu’il a l’air de trop c’est métro
    s’adorer trossat du lait était payé
    quelque chose qui va pas c’est que en
    réalité ils essayent de de combler
    lui-même au fond au fond au fond de lui
    cache très bien mais ils essayent de
    combler un manque
    ça veut dire qu’il veut montrer aux
    autres qu’il est parfait mais au fond ça
    veut pas dire qu’il est si en accord
    avec ceux là voyez ce plaisir parce que
    le secret de la plénitude ou de la
    pérennité ou du bien-être c’est pas
    d’être surdimensionné justement c’est l’
    équilibre
    c’était vraiment je suis pas là en train
    d’écraser je sais où est ma place et je
    suis avec humilité j’utilise mes
    capacités et les ressources cachées m’a
    donné en moi avec beaucoup de hauts il
    ya deux unités je suis conscient qu’ on
    est des milliards d’êtres humains et je
    suis une des perles rares quoi je suis
    pas vous voyez si je surdimensionne
    c’est qu’il ya un souci aussi c’est
    pareil à jouer en chine en inde et deux
    extrêmes c’est que ça va pas voilà ah
    oui alors que je vous parle de ça je
    voulais faire un petit tableau
    vous pouvez écrire s’agira chez deux
    noms j’ai trois possibilités si j’ai un
    blog où vous pouvez regarder les cours
    qui sont ce qu’ils sont
    voilà que je donne un peu partout en
    israël où ici voilà vous des articles où
    il ya énormément de voilà de
    l’information pour justement trouvé
    notre épanouissement personnel
    c’est bien être pour tous points comme
    avec des tirs et achats entre chaque
    mois et si vous voulez donc je vous
    rajoute aux blocs où j’ai aussi le
    groupe what’s up on va avec lui un
    groupe what’s up
    alors j’ai deux choses sur la table et
    les mots sur les maux c’est à dire qu’on
    pose une question en privé et géré pont
    un public de façon anonyme en audio
    c’est à dire tu as fait des petits
    courts ça peut être la famille
    l’éducation
    le couple évidemment le couple des
    questions personnelles aussi et bien sûr
    j’y réponds gens lèvent tous les détails
    et sa fin en général on peuvent être
    connaître il ya plus de 2 800 personnes
    je crois maintenant donc bon voilà
    rassurez vous mais voilà ça fait est une
    autre chose maintenant nouvelle c’est la
    minute bien-être c’est à dire que le
    matin j’envoie la petite minute qui dure
    pas toujours une minute derrière mais
    pour pour se sentir bien boire un petit
    peu de boost pour la semaine voilà alors
    si vous voulez en faire partie pour
    celles qui font pas encore titre que je
    ne sais pas qui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *